Le Maroc accueille la 14ème Édition US-Africa Business Summit

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, le Maroc accueille la 14ème édition de l’US-Africa Business Summit, organisée, par le « Corporate Council on Africa » (CCA), du 19 au 22 juillet 2022, à Marrakech, sous le thème « construire ensemble l’avenir ».

 

 

Le choix d’organiser au Maroc cet évènement, tenu pour la première fois en Afrique du Nord, traduit l’engagement du Royaume en faveur du développement durable du continent africain et d’une meilleure insertion de ses économies dans les chaînes de valeur mondiales et témoigne de la volonté commune de repositionner l’Afrique dans les courants d’échanges internationaux, dans un contexte de relance économique post-covid et de reconfiguration de l’échiquier économique international.

 

Ce Sommet représente une opportunité de consolider le positionnement stratégique du Maroc, seul pays africain ayant conclu un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, en tant que hub pour l’Afrique et partenaire économique de référence pour les Etats-Unis.

 

Cette 14ème édition de l’US-Africa Business Summit, qui connaitra la participation d’une importante délégation gouvernementale américaine, de ministres africains et de décideurs des plus grandes multinationales américaines et des milieux d’affaires africains, sera l’occasion d’établir des partenariats d’affaires tripartites Etats-Unis-Maroc-Afrique orientés vers l’avenir.

 

Ce Sommet sera marqué par la tenue de dialogues de haut niveau, de sessions plénières, de panels, de tables rondes et de side-events autour des priorités du continent en matière de sécurité alimentaire, santé, agriculture, transition énergétique, nouvelles technologies, infrastructures et intégration des écosystèmes industriels.

 

Créé en 1993, le CCA, principale organisation américaine privée axée sur l’Afrique, organise annuellement l’US-Africa Business Summit en vue de promouvoir les opportunités d’affaires et d’investissements entre les Etats-Unis et les pays africains et de nouer des partenariats dans une approche gagnant-gagnant.