Thales lance un centre mondial d’expertise au Maroc spécialisé dans la fabrication additive métallique



Le groupe français Thalès a donné le coup d’envoi, jeudi 7 septembre 2017, à l’activité de son Centre de Compétence industriel installé au Midparc à Nouaceur et spécialisé dans la fabrication additive métallique (impression 3D).

La cérémonie d’inauguration de cette nouvelle unité de production industrielle a été présidée par MM. Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, Pierre Prigent, Directeur de Thales au Maroc et Philippe Chamoret, Vice-Président Industrie du groupe Thales.

Ce Centre de Compétence industriel s’intègre dans la démarche du Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020 qui prévoit la structuration d’un écosystème innovant impliquant Thales et ses fournisseurs locaux dont la création d’un centre de compétence industriel de haute technologie. Implantée sur une superficie de 1000 m², l’unité industrielle de Thalès emploiera à terme une vingtaine d’ingénieurs et de techniciens. Elle est équipée à ce jour de deux machines de technologie dite de fusion sélective par laser ; une technique consistant à fusionner des poudres d’alliages métalliques à l’aide d’un laser à haute intensité et permettant de fabriquer des pièces métalliques d’une complexité inégalée non réalisables avec les technologies actuelles. Cette technique tient compte des contraintes de la fabrication traditionnelle, tout en réduisant le nombre de pièces utilisées et en les allégeant. La production des premières séries se fera en utilisant l’aluminium et le titane, couramment utilisés dans l’aéronautique. Thales prévoit l’acquisition, à moyen terme, de 8 machines complémentaires.



S’exprimant à cette occasion, le Ministre Elalamy a affirmé qu’ « à travers ce nouveau projet, qui accompagne la montée en gamme de l’industrie marocaine et développe dans le Royaume des emplois hautement spécialisés, Thales introduit au Maroc une technologie d’avenir et un métier à haute valeur ajoutée ». « C’est une fierté et une avancée remarquable accomplie dans le secteur industriel au Maroc » a ajouté M. le Ministre.

De son côté, Pierre Prigent a déclaré : «Avec un écosystème aéronautique de sous-traitants déjà existant, le Maroc dispose de tous les atouts pour devenir le centre d’expertise mondial de Thales en impression 3D. L’utilisation d’une plateforme digitale sécurisée dote le Centre de Compétence industriel des dernières innovations en termes d’industrie connectée et d’usine intelligente et va permettre une amélioration de la compétitivité des solutions proposées à nos clients».

La démarche engagée dans le Centre de Compétence de Thales, de type « Industrie 4.0 », accélère l’efficacité de l’outil de production. Cela permet de produire mieux, à meilleur coût et de manière plus écoresponsable. Elle offre une nouvelle façon d’aborder la production grâce à des systèmes intelligents permettant de collecter, stocker, gérer et analyser les milliers d’informations provenant de leurs capteurs. Ce Centre de Compétence spécialisé dans l’impression 3D s’inscrit pleinement dans la transformation digitale de Thales et constituera un véritable centre d’expertise mondial dont le Maroc sera le premier bénéficiaire.

Leader mondial des hautes technologies pour les marchés de l’aérospatial, du transport, de la défense et de la sécurité, Thales est présent dans 56 pays. Avec plus de 25 000 ingénieurs et chercheurs, Thales crée et déploie des équipements, des systèmes et des services répondant aux besoins de sécurité les plus complexes.