Automotive Meetings Tangier-Med 2016 : Conclusion de contrats d’investissement dans le secteur automobile



M. Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie Numérique, a procédé, le 23 novembre 2016 à Tanger, à l’inauguration de la 5ème édition des Automotive Meetings Tangier-Med (AMT).

Organisé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI que Dieu l’assiste, par l’Association Marocaine pour l’Industrie et le Commerce de l’Automobile (AMICA), cet évènement phare de l’industrie automobile marocaine a pour objectif de booster les partenariats entre donneurs d’ordre, équipementiers et sous-traitants de la filière.

Cet essor remarquable, soutenu par l’installation du premier et du deuxième constructeur, est conforté, souligne M. le Ministre, par la structuration actuelle du secteur en écosystèmes performants, conformément au Plan d'accélération industrielle 2014-2020 et qui sont de précieux catalyseurs de sa montée en gamme, ancrant davantage et, de manière irréversible, le secteur dans l’industrie automobile mondiale et ouvrant de véritables opportunités pour ses acteurs. Cette structuration, a-t-il ajouté, permettra à horizon 2020 d’employer plus de 160.000 citoyens et de générer plus de 100 milliards de dirhams à l’export.

Conclusion de contrats d’investissement : 9 projets pour un montant d’investissement de 441 millions de dirhams et 2122 emplois créés

La séance inaugurale des Automotive Meetings Tangier-Med a été marquée par la signature par Moulay Hafid Elalamy et les dirigeants des entreprises concernées, de 9 contrats d’investissement dans la filière automobile.

Les projets d’investissement d’un montant de 441 millions de dirhams, sont appelés à créer 2122 emplois et à générer un chiffre d’affaire de 2268 millions de dhs, d’ici 2020. Ils portent sur des projets d’extension ou de création d’entreprises dans les activités relevant notamment des écosystèmes « câblage automobile » et « intérieur véhicule & sièges ».

A propos de ces projets, M. Elalamy a souligné qu’ils contribueront au renforcement de la dynamique de croissance intégrée du secteur automobile, en parfait accord avec la logique des écosystèmes mis en place. Ces projets, a-t-il ajouté, auront des retombées favorables en termes de création d’emploi, de transfert de savoir-faire et de perfectionnement des ressources humaines et des compétences.

Convention fournisseurs sur l’intégration locale

Le Ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie Numérique, PSA, l’AMICA et la Fédération des Industries des Equipements pour Véhicules (France), ont organisé, à cette occasion, une convention fournisseurs sur le thème de l’intégration locale profonde pour présenter aux équipementiers les besoins du constructeur en sous-traitance et les inciter à l’accompagner dans le renforcement d’une base de sourcing compétitive et pérenne.

L’objectif est de constituer une filière plus complète et intégrée en profondeur en complétant les écosystèmes mis en place par de nouveaux métiers et de nouvelles technologies non disponibles localement.

Il est à rappeler que le groupe PSA a décidé en 2015 de lancer un projet industriel au Maroc portant sur l’implantation d’une usine de production de véhicules et de moteurs à Kénitra pour servir les besoins de la région Afrique et Moyen Orient, et le renforcement du sourcing de composants automobiles au Maroc.

A propos des écosystèmes automobiles

A ce jour, et dans le cadre du déploiement du Plan d’Accélération Industrielle, sept écosystèmes ont été lancés dans le secteur automobile. Ils concernent les filières automobiles ; « câblage automobile », « intérieur véhicule & sièges », « métal/emboutissage », « batteries automobiles », « moteurs et transmission » et deux constructeurs automobiles, à savoir « Renault » et « PSA Peugeot ».



Des objectifs ambitieux à l’horizon 2020 :

  • Ecosystème Câblage : 26,7 Milliards de DH de chiffre d’affaires, 70.000 emplois, et 66% de taux d’intégration locale.
  • Ecosystème Métal Emboutissage : 5,3 Milliards de DH de chiffre d’affaires , 5.000 emplois et 76% de taux d’intégration locale.
  • Ecosystème Batterie : 1,6 Milliards de DH de chiffre d’affaires, 1.500 emplois et 90% de taux d’intégration locale.
  • Ecosystème Intérieur véhicules & sièges :10.6 Milliards de DH de chiffre d’affaires, 30.000 emplois et 65% de taux d’intégration locale.
  • Ecosystème Power Train : 6,4 Milliards de DH de chiffre d’affaires et 10.000 emplois.
  • Ecosystème Renault : 21,3 Milliards de DH d’achats/an, 900 M € d’investissements et 65% Intégration locale.
  • Ecosystème PSA : 10,6 Milliards de DH d’achats/an, 200.000 Véhicules/an avec 80% de taux d’intégration, 200.000 Moteurs/an et 1500 ingénieurs & techniciens qualifiés.



...Et une offre Maroc attractive

  • Des subventions à l’investissement.
  • La mise à disposition de foncier locatif (275 ha dédiés au secteur) à des prix attractifs.
  • La mise en place d’un Centre d’Etudes, d’Essaies et de Développement.
  • Qualification des ressources humaines : des plans détaillés de formation, déclinés par profil, année et région appuyée par des aides à la formation.
  • Nouvelle charte de l’investissement autour de 5 mesures phares : nouvelle fiscalité industrielle à 0% pendant 5 ans, statut Zone Franche par région, statut zone franche aux grandes industries exportatrices, statut exportateur indirect, et appui diversifié aux régions moins favorisées.

Evolution de l’effectif du secteur



Evolution du taux d’intégration locale

Evolution du chiffre d’affaires du secteur orienté export